Skip to content
Leadership and continuous improvement

Direction et amélioration continue

Dans cet article, nous aborderons l’aspect le plus important pour une mise en place réussie d’un système d’amélioration continue selon nous ainsi que de la raison pour laquelle la direction a un plus grand rôle à jouer que le modèle lui-même. Vous pouvez compléter ces informations avec notre guide pour la mise en place d’un modèle d’amélioration continue.

La direction : la clé du succès pour la mise en place et la maintenance de l’amélioration continue

Au cours de nos carrières professionnelles, nous avons eu l’opportunité d’analyser la mise en place de programmes d’amélioration continue au sein de différentes sociétés. Toutes les sociétés où une amélioration continue solide a pu être mise en place, maintenue et développée disposaient d’un dirigeant visible et engagé pour la transformation soutenant le programme d’amélioration continue.

Toutefois, dans celles où la mise en place ou la maintenance de l’amélioration continue se sont soldées d’un échec, cela était dû à une direction trop faible. Ceci n’est pas nouveau : en 1985, Bernard M. Bass a affirmé dans son livre Leadership and Performance Beyond Expectations qu’un dirigeant doit instaurer une direction de transformation composée, selon lui, de quatre éléments.

Les 4 piliers d’une direction de transformation

Une influence idéalisée

Le dirigeant fait preuve de charisme, transmet la conviction ainsi que l’assurance, fait confiance, se positionne vis-à-vis de questions complexes et souligne l’importance de l’engagement et des responsabilités. Le dirigeant ne se contente par de prêcher pour l’amélioration continue : il mène les discussions, l’impose et surveille son suivi. Les collaborateurs doivent le considérer comme un exemple à suivre.

Motivation inspirée

Le dirigeant transmet des objectifs clairs, développe une vision comprenant des objectifs attractifs et encourage ses collaborateurs à exceller ainsi qu’à dépasser les attentes. La vision doit mettre les collaborateurs au défi afin d’atteindre les objectifs, leur transmettre un sentiment d’enthousiasme et reconnaître leurs efforts.

Stimulation intellectuelle

Le dirigeant remet en question les idées établies, suggère de nouvelles manières de penser et de procéder, et encourage les travailleurs à exprimer leurs idées. L’amélioration continue est un processus sans fin qui requiert une créativité permanente.

Considération individualisée

Le dirigeant traite ses collaborateurs comme des personnes, promeut le développement personnel, sait se montrer à l’écoute, délègue, forme et reconnaît.

The importance of a good leadership in continuous improvement

En quoi la direction joue-t-elle un si grand rôle dans l’amélioration continue ?

Pour réussir, la présence d’un dirigeant est indispensable. De plus, sans modèle d’amélioration continue, l’équipe en charge effectuera une série d’efforts isolés et finira probablement par échouer. Un modèle solide ainsi qu’un dirigeant capable de le mettre en place sont donc indispensables. Malheureusement, ce point bien est souvent ignoré.

Les outils et comportements du dirigeant dans l’atelier

Chaque jour, le dirigeant reçoit de nombreuses opportunités de démontrer ses qualités. Voici quelques exemples en lien avec l’amélioration continue qui nous paraissent particulièrement critiques :

Révision des objectifs et des plans d’action

Grâce à la méthode Hoshin Kanri, nous serons capables d’observer la progression vers les objectifs et des plans d’action de toutes les équipes. Des réunions systématiques à chaque niveau de l’organisation (de haut en bas et de bas en haut) sont essentielles. L’identification d’opportunité de coaching via des déviations, des actions complémentaires, des allocations de ressource, etc. constitue l’objectif principal de ces réunions.

Visites quotidiennes de l’atelier

Les visites des usines comprennent de nombreuses activités au quotidien : l’observation de la performance des tâches, la participation à des réunions de type QRQC, le suivi des solutions apportées aux problèmes, la réalisation d’audits, etc. Cependant, ce qui est primordial, c’est que les employés nous voient, qu’ils remarquent notre engagement pour l’amélioration continue et la reconnaissance de l’équipe. Dans l’idéal, chaque responsable devrait occuper un rôle de coach (formateur).

Participation au sein des ateliers

En tant que membre de l’équipe, le responsable doit participer aux différents ateliers et étapes de formations des méthodes/outils d’amélioration continue. Il s’agit d’un point essentiel : il doit aider ses équipes en occupant un rôle de responsable/coach.

« Bonnes pratiques » recommandées à la direction pour l’amélioration continue

Comme nous l’avons déjà mentionné, le responsable doit pouvoir se reposer sur des outils solides dans le cadre du modèle d’amélioration continue. Les applications mlean vous permettront d’optimiser votre gestion du temps et de gagner en efficience (et nous savons que le temps est une ressource rare) :

Apprenez-en davantage à propos de notre logiciel numérique d’amélioration continue

Demander une démo du mlean Production System et découvrez comment nous pouvons vous aider à adopter le meilleur modèle d’amélioration continue.

Demander une démo de la plateforme d’amélioration continue mPS de mlean

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate

Play Video